Bienvenue sur le portfolio We Are Football avec tous les derniers articles rédigés pour Eurosport, PKFoot, Flashfoot et d'autres publications. We Are Football : piges foot (Série A, Mercato, Eredivisie, Scandinavie, Bundesliga...) et Community Management freelance. Egalement créateur du site footballtagcloud.com.
*** Nouveau *** - Création du site footballtagcloud.com, site d'affiches de foot (Roma, PSG, Milan, Barça...) !

Inter-Gasperini, rejet de la greffe

Les tifosi de Novara avaient tout prévu. Lors de la réception de l’Inter mardi soir, l’étendard déployé en tribune « Siete gia alla canna del Gasp » laissait présager ce que toute l’Italie attendait pour mercredi matin : le licenciement de Gian Piero Gasperini. Réflexion prémonitoire pour les supporters du club piémontais ayant pu se rendre compte que l’Inter était bel et bien au bout du rouleau avec Gasp (ndlr : surnom de Gasperini). Pour leur plus grand bonheur et une victoire 3-1 sans appel. Dernier acte d’une rencontre ratée entre un entraîneur ambitieux et un club où la moindre défaite peut être celle de trop.

Les prémisses d’un échec

Lorsque le 1er juillet, Massimo Moratti officialise l’arrivée de Gasperini, l’attente est grande. Les Nerazzurri viennent de réaliser une saison décevante, malgré le titre remporté au Championnat du Monde des Clubs, Rafael Benitez a été remercié au bout de six mois et Leonardo a, certes redonné de la vie dans ce groupe, mais aussi terminé derrière le rival et champion Milanais, et a piteusement échoué en quart de finale de Ligue des Champions contre Schalke 04. Le titre de Champion de Série A vient d’échapper au club pour la première fois depuis quatre ans, cinq si l’on compte l’année du Calciopoli. Or, Moratti s’est habitué au confort de la victoire, et décide donc de relancer la machine avec un technicien prônant un football spectaculaire.

Lire la suite de l’article sur le blog PKFoot.com
Article publié le 24 Septembre 2011



Laisser un commentaire