Bienvenue sur le portfolio We Are Football avec tous les derniers articles rédigés pour Eurosport, PKFoot, Flashfoot et d'autres publications. We Are Football : piges foot (Série A, Mercato, Eredivisie, Scandinavie, Bundesliga...) et Community Management freelance. Egalement créateur du site footballtagcloud.com.
*** Nouveau *** - Création du site footballtagcloud.com, site d'affiches de foot (Roma, PSG, Milan, Barça...) !

Milan, champion diesel

En concédant une deuxième défaite en cinq petites journées (2-0 face à la Juve), l’AC Milan a déclenché une vague d’inquiétude parmi ses supporters les plus fidèles. Le constat est amer : une infirmerie pleine à craquer, des joueurs vieillissants, un turn-over inexistant et un mercato décevant. Pourtant, enterrer le Milan pour la course au Scudetto serait renier ce qui fait l’ADN de ce club depuis toujours : un état d’esprit sans faille et son incroyable capacité à renverser des montagnes. Une mentalité irréprochable qui permet de viser toujours plus haut et se relever de situations compliquées.

Effectif vieillissant, mercato terne

Même si le club de Silvio Berlusconi en a vu d’autres, ce début de saison est préoccupant à plusieurs niveaux. Au premier rang, l’état physique de cette équipe. La moyenne d’âge des Rossoneri affiche plus de 31 ans et certains joueurs partant comme titulaires dépassent les 34 printemps, de Van Bommel à Nesta en passant par Ambrosini, Zambrotta et Seedorf. Or, ces joueurs sont extrêmement sollicités depuis le début de la saison et viennent de boucler sept matches en 24 jours (hors blessure), la faute à une infirmerie pleine à craquer. Actuellement squattée par Pato, Flamini, Ambrosini, Robinho, Gattuso et Abate, elle fonctionne à plein régime, jette le discrédit sur le Milan Lab et remet en cause les compétences du service médical ultra-performant des Rossoneri.

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 04 Octobre 2011

 



Laisser un commentaire