L’Udinese, dénicheur de talents

Les Guignols de l’Info ont longtemps fait rire la France entière avec Guy Roux et son élevage de champions. En Italie, Gli Sgommati ne s’occupent pas du football et préfèrent rire des hommes politiques. Pourtant, le sketch sur l’élevage de futures stars pourrait facilement être adapté chez les transalpins. À Udine, on n’élève pas, mais on déniche. Et avec succès. Rennes s’en est rendu compte en septembre dernier et devra élever son niveau de jeu pour battre cet Udinese multiculturel mercredi soir.

« On n’a pas d’argent, mais on a des idées ». Telle pourrait être la devise du propriétaire  Giampaolo Pozzo. Dans cette ville de 100.000 habitants, coincée entre Venise et les Alpes, le football n’est pas une évidence et la passion ne se vit pas aussi intensément que dans certaines places fortes d’Italie. Sachant d’emblée que le club ne pourrait pas lutter avec les plus gros, … 

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 29 Novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.