Neige et froid : tempête sur la Serie A

En été, il fait beau et chaud. En hiver, il fait froid et il tombe parfois de la neige. Comme chaque année à cette époque, le football italien redécouvre les conditions climatiques de la période hivernale. Et comme chaque année, c’est le chaos : plusieurs matchs sont reportés, les dirigeants tirent le signal d’alarme, les fatalistes s’opposent aux progressistes par presse interposée et chacun réclame une remise en cause générale du déroulement des championnats et des investissements des clubs. Histoire de coller à l’image d’un championnat aimant se flageller et où tout sujet est bon pour polémiquer.

Un véritable désordre à l’italienne

Avec ses quatre matchs reportés en milieu de semaine, la 21e journée de Serie A s’est approchée tout près des records des années 50 (cinq matchs pendant plusieurs saisons). En effet, Parme-Juventus, Atalanta-Genoa,…

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 03 Février 2012

Italie, ils sont footballeurs et actionnaires

Que peuvent-ils bien faire de tout leur argent ? Avouez que chacun d’entre vous s’est posé cette question. Avec l’explosion des salaires dans la sphère footballistique, les joueurs (des premières divisions) se retrouvent assis sur des montagnes d’or. Dans la famille des clichés, on se demande ce qu’ils en font après avoir acheté une nouvelle maison, une nouvelle voiture (et une nouvelle femme). Comme s’ils devaient nous rendre des comptes… En Italie, nombre d’entre eux investissent dans des sociétés nationales, ouvrent des agences de marketing sportif ou encore mieux, investissent dans l’économie du football italien. C’est notamment le cas de trois des plus grandes stars de Serie A.

Ils font assurément partie de ceux pour qui le football est une vraie passion et pas un métier comme plusieurs joueurs l’ont affirmé récemment (Assou-Ekotto, entre autres). Eux, ce sont Francesco Totti, Gianluigi Buffon et Clarence Seedorf. Ils ont investi avec des objectifs différents et n’ont pas engagé une énorme somme, mais qu’importe, c’est déjà remarquable de « redonner au football ce qu’il leur a apporté ».

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 02 Février 2012

Fabio Pisacane, l’exemple oublié !

Simone Farina est désormais connu dans le monde entier. Mis en avant comme « l’homme qui a su dire non » à l’argent facile, le milieu de terrain de Gubbio a largement été récompensé de son bon geste – qui après quelques secondes de réflexion paraît tout juste « normal » – avec une invitation par la Fifa à la soirée de remise du Ballon d’Or, une convocation par Cesare Prandelli au prochain rassemblement de la Nazionale, et bien d’autres. Et pendant ce temps là, un joueur de la Ternana, Fabio Pisacane se demande pourquoi le traitement qu’on lui a réservé est si différent.

Car comme Farina, Pisacane a dénoncé ceux qui avaient essayé de le corrompre dans l’optique de truquer le résultat d’un match. Le coupable ?…

Lire la suite de l’article sur le blog PKFoot.com
Article publié le 24 Janvier 2012

 

Juve, Torino : le retour aux affaires

Turin a toujours été l’une des places fortes du foot italien. Jusqu’à ces dernières années, le duo Torino-Juve possédait le plus de titres de Série A devant la ville rivale, Milan. Mais les années 2000 ont été prospères pour les clubs milanais, en partie à cause de la chute de la Juve suite au Calciopoli, et à la longue convalescence du Torino. Les deux clubs ont pris des coups et payé très fort leurs erreurs. C’était pour mieux rebondir car cette saison. Turin est de retour aux affaires.

À Turin, le foot représente tout, ce pourquoi on se lève le matin et ce pourquoi on travaille. Et je peux facilement le comprendre. Quiconque s’est déjà rendu à Turin sait à quel point cette ville manque de vie et de chaleur. Cette ville plutôt froide est le berceau de l’industrie italienne. Le gris et les fumées sont à des années lumières de la chaleur romaine,…

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 27 Janvier 2012

Totti, buteur malgré lui

Il n’avait jamais marqué face à Cesena. Pas plus lors d’une 19e journée du championnat italien. Et encore moins un doublé aussi rapide. Finalement, Francesco Totti a dû attendre sa vingtième saison professionnelle pour réussir un coup en trois bandes face au club d’Emilie-Romagne. Cette performance parfaite lui a permis de battre un nouveau record détenu jusque là par Gunnar Nordahl, celui du nombre de buts avec le même club en Serie A. Une performance exceptionnelle pour celui qui s’est mué en véritable buteur à presque trente ans. Retour sur la plus belle réussite de Luciano Spalletti et sur un joueur hors norme bien trop méconnu en dehors des frontières italiennes.

Trequartista déjà décisif

Avant de devenir l’avant-centre de la Roma, Francesco…

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 24 Janvier 2012