Catane-Lazio, la Serie A à vif

Qui aurait imaginé au début de saison que Catane serait sur les talons de l’Inter et de la Roma à onze journées de la fin ? Qui aurait pensé que la Lazio serait la troisième force de la Série A à la même échéance. Peu de gens, à coup sûr. Car ces deux équipes surprennent tout le monde, observateurs, concurrents et même leurs supporters. A la tête de ces deux effectifs, deux personnages très différents. L’immodéré et le modéré. Le vieux et la relève. L’entraîneur de la Lazio ayant joué à Palerme face à l’entraîneur de Catane ayant joué à la Roma. Dimanche, ça sera donc double derby. Pas besoin de chercher la motivation…

L’exubérant Edy Reja est passé par tous les états

Honneur aux anciens. Commençons donc par déshabiller Edoardo Reja : 66 ans, une carrière de joueur modeste et un début de carrière d’entraîneur tout aussi compliqué avec un club par an, « à la Gravelaine » comme on aime le dire en France. Des clubs de bas de tableau qui sentent bon le Montasio…

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 17 Mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.