L’Inter sans défense

Si on doit, à quelques heures des 8e de finale retour de la Ligue des Champions, donner une bonne chance d’espérer une qualification aux supporters de l’OM, alors pointons du doigt l’adversaire. Et plus particulièrement, la défense de l’Inter. Ou plutôt, la non-défense interiste qui s’annonce être le véritable atout marseillais à Giuseppe-Meazza. Car plus que le fait de devoir marquer un but aux Olympiens, les Nerazzurri devront surtout éviter d’en prendre, sous peine de devoir en inscrire deux de plus que l’OM. Une performance a priori compliquée pour une équipe qui a encaissé au moins un but sur huit de ses neufs derniers matchs.

Une passoire bleue et noire

Les chiffres sont accablants. Une seule fois, donc, depuis le 22 janvier dernier, l’Inter a réussi à terminer un match sans prendre de but. Lors de la rencontre au Chievo vendredi et une victoire 0-2 face à une attaque véronaise absolument fantomatique. L’équipe entraînée par Claudio Ranieri est la 7e plus mauvaise

Lire la suite de l’article sur le blog « Euro-visions » d’Eurosport.fr
Article publié le 12 Mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.