Bienvenue sur le portfolio We Are Football avec tous les derniers articles rédigés pour Eurosport, PKFoot, Flashfoot et d'autres publications. We Are Football : piges foot (Série A, Mercato, Eredivisie, Scandinavie, Bundesliga...) et Community Management freelance. Egalement créateur du site footballtagcloud.com.
*** Nouveau *** - Création du site footballtagcloud.com, site d'affiches de foot (Roma, PSG, Milan, Barça...) !

Pourquoi 2012 n’a rien à voir avec 2006 et 1980

C’est la phrase que tout le monde répète en boucle depuis presque dix jours, d’abord sur le ton de la plaisanterie (notamment sur Twitter), puis en la faisant passer pour l’anecdote ultime quand on évoque la Nazionale dans les médias. Cette phrase, c’est « en 1982, l’Italie a eu le Totonero et a gagné la Coupe du Monde, en 2006, le Calciopoli, et l’Italie a encore gagné la Coupe du Monde. La Nazionale a donc de grandes chances de gagner l’Euro suite au Calcioscommesse ». Sauf que dans cette anecdote, tout est faux et rien n’est comparable. Explications.

Le Totonero, 1980 et pas 1982

Dans son livre Lo stalliere del re, Dario Canovi, célèbre agent de joueurs, définit le Totonero comme « la mère de tous les scandales ». Et il a bien raison. Le 23 mars 1980, l’Italie est sous le choc. Que les amateurs de foot soient devant la télé et l’émission 90° Minuto, ou l’oreille collée à la radio sur la fréquence de la Rai, ils peinent à croire ce que les envoyés spéciaux leur racontent. Des policiers débarquent en tribune, bloquent des accès aux vestiaires et embarquent une vingtaine de joueurs et dirigeants dans six stades différents…

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 06 juin 2012



Laisser un commentaire