L’attaque de la Nazionale encore en chantier

L’Italie a certes terminé finaliste de l’Euro 2012 et a séduit le monde entier avec une approche tactique tournée vers l’offensive, mais Cesare Prandelli se pose encore des questions sur le duo d’attaquants qui conduira la Nazionale ces prochains mois. Si le duo Cassano-Balotelli a montré des signes encourageants, les deux joueurs sont absents pour débuter la phase de qualification à la Coupe du Monde 2014 qui commence vendredi à Sofia. Alors, qui pour marquer ? Quel « bomber » saura séduire le sélectionneur ? Pour y répondre, voici une analyse des postulants.

Dans le rôle du second attaquant libre de ses mouvements

Que Prandelli décide de jouer en 3-5-2 – ça sera le cas en Bulgarie vendredi – ou dans son schéma tactique préféré, le 4-3-1-2, un des deux attaquants occupe le poste d’électron libre. D’une part, parce que ses mouvements vont perturber les défenseurs adverses, et…

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 06 septembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.