Le bel été de l’Inter

Le club devait connaître une cure d’austérité impressionnante cet été. Les mauvaises langues disaient même que la confirmation d’Andrea Stramaccioni s’expliquait par le fait qu’il serait moins exigeant sur le recrutement qu’un Fabio Capello. Et puis, l’Inter, sans faire de bruit, s’est renforcé de façon très intelligente, sans faire de folies et en se séparant de joueurs très coûteux sur sa masse salariale. Par ailleurs, le club avance en Ligue Europa et a impressionné à Pescara pour l’ouverture de la Serie A. Retour sur l’été ensoleillé des Nerazzurri, à la veille de recevoir la Roma pour le premier choc de la saison.

Un recrutement pas clinquant mais intelligent

Massimo Moratti avait prévenu qu’il ne ferait plus de folies. Il a bien tenté d’arracher Lucas à Sao Paulo pour 28M€ mais les relances de Manchester United et le PSG ont condamné ce transfert, là où il y a quelques mois, il n’aurait pas hésité à relancer jusqu’aux 40M€ du club français. Car Moratti est un véritable amoureux de son club. Longtemps, par manque de connaissance, par impatience ou par manque de réflexion, il a dépensé…

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 1er septembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.