Bienvenue sur le portfolio We Are Football avec un échantillon d'articles rédigés pour Goal.com, Eurosport, PKFoot, Flashfoot et d'autres publications.

L’entraîneur italien voyage bien !

C’est la fuite des cerveaux ! Certains voient en l’exode d’entraîneurs italiens, un signe de décadence du foot italien, d’autres préfèrent évoquer la jeune génération aux dents longues qui envoie à la retraite certains des techniciens les plus réputés. Signe d’un changement bien perceptible dans le foot italien, ce renouvellement oblige de nombreux entraîneurs à l’exil, aux quatre coins du monde. Zoom sur ceux qui fuient le métier le plus instable d’Italie.

La longue liste des exilés

Ils sont éparpillés partout dans le monde et profitent de l’excellente réputation de « l’entraîneur italien » pour trouver des postes facilement. Eux, ce sont les « Mister », ceux dont l’espérance de vie sur un banc de Série A peine à dépasser les douze mois. On peut les ranger dans trois catégories : ceux qui s’occupent d’une sélection nationale, apogée d’une grande carrière d’entraîneur (paraît-il), mais aussi la vieille garde attirée par les nouveaux challenges (et l’odeur du billet vert) et enfin, les Italiens qui sont désormais plus Anglais qu’Italiens et adorent la Premier League suite à leur réussite dans ce championnat comme joueur.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 23 août 2012



Laisser un commentaire