Les promus, entre histoire et espoir

Qui dit nouvelle saison, dit nouvelles ambitions, nouvelles têtes d’affiche, nouveaux joueurs et aussi nouvelles équipes. Sauf que cette année, deux des trois promus sont des clubs bien connus alors que le troisième navigue déjà à vue. Zoom sur le Torino, la Sampdoria et Pescara, à l’aube de la nouvelle saison.

Qu’on se le dise tout de suite, cela fait du bien ! Au-delà de toute considération de supportérisme, revoir le Torino et la Sampdoria en Serie A est un grand plaisir. Ces deux clubs historiques retrouvent l’élite après bien des désillusions et l’espoir de ne pas retomber dans l’antichambre du foot italien rapidement. Et puis, il y a le petit nouveau, celui qui a enthousiasmé toute l’Italie la saison passée et dont il ne reste – déjà – presque plus rien. Pescara a tout changé et s’apprête à revivre une saison au plus haut niveau, la première depuis 20 ans. Autant vous dire que l’enthousiasme règne autour de ces trois clubs et laissera naturellement sa place à l’inquiétude une fois la saison lancée. C’est le destin des clubs promus qui ne s’en tirent pourtant pas si mal puisque sur les 43 derniers (depuis 2000), seuls 11 sont redescendus immédiatement.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 17 août 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.