Bienvenue sur le portfolio We Are Football avec tous les derniers articles rédigés pour Eurosport, PKFoot, Flashfoot et d'autres publications. We Are Football : piges foot (Série A, Mercato, Eredivisie, Scandinavie, Bundesliga...) et Community Management freelance. Egalement créateur du site footballtagcloud.com.
*** Nouveau *** - Création du site footballtagcloud.com, site d'affiches de foot (Roma, PSG, Milan, Barça...) !

Inter : Cinq mois en enfer

L’homme qui tombe à pic. Au lendemain du triste parcours de l’Italie à la Coupe du monde 2010, la fédération a nommé le sélectionneur parfait pour effectuer un virage à 180 degrés : Cesare Prandelli. Depuis bientôt trois ans, Prandelli a renouvelé une partie de l’effectif et a fait confiance à de nombreux jeunes, de manière certes sporadique, car le onze titulaire est dur à bouger. Contre le Brésil, le dernier arrivé, Mattia De Sciglio, a fait un match correct, peu aidé par un milieu de terrain positionné trop haut et une charnière centrale peu concentrée. L’arrière milanais n’est certainement pas le dernier joueur qui aura sa chance avec Prandelli car, qu’on se le dise, le réservoir italien est intarissable et le sélectionneur peut faire trois équipes compétitives.

4-3-3, 4-4-2, 3-5-2, 4-3-1-2, Cesare Prandelli n’est pas de ceux qui ne jurent que par un système de jeu et le montre depuis qu’il est à la tête de la Nazionale. Le sélectionneur a utilisé tous ces schémas en moins d’un an, à la recherche du dispositif parfait en vue de la Coupe du monde 2014. S’il a avoué récemment que l’idée du 4-3-3 est séduisante, le manque d’ailiers italiens pourrait lui jouer des tours. D’où cette idée de pouvoir changer de système en plein match, comme il l’a fait contre le Brésil où, après les entrées d’El Shaarawy et Cerci, l’équipe est passée d’un 4-3-1-2 (que j’ai trouvé peu séduisant, la faute au positionnement de Montolivo, sur le côté gauche, qui a laissé des boulevards aux Brésiliens) à un 4-3-3 qui germe au fur et à mesure des semaines dans l’esprit de Prandelli.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 28 Mars 2013



Laisser un commentaire