Salernitana-Nocerina, un derby surréaliste

Aujourd’hui devait avoir lieu le derby de Salerno, entre la Salernitana et la Nocerina. « Devait » car si le coup d’envoi du derby a bien été sifflé, le match n’est jamais allé à sa fin. En cause, une équipe visiteuse jetant l’éponge par crainte de ses propres supporters.

Tout a commencé avant le match devant l’hôtel où séjournaient les joueurs et le staff de la Nocerina. Enervés par leur interdiction de déplacement à Salerno pour ce derby, environ 200 tifosi de la Nocerina ont manifesté devant l’hôtel des joueurs, avant de durcir leur contestation en menaçant de mort leurs propres joueurs et en leur interdisant d’entrer sur la pelouse pour disputer le derby. Ces tifosi de la Nocerina souhaitaient donc que les joueurs ne jouent pas ce derby, en signe de soutien car les supporters n’avaient pas été autorisés à se déplacer pour ce match.

Arrivés au stade, les joueurs de la Nocerina ont d’abord refusé d’entrer sur la pelouse. Le match a été retardé de 40 minutes, puis le préfet de police a ordonné aux joueurs, pour des questions de sécurité, de débuter la rencontre. Ce n’est pas de gaieté de coeur que les joueurs de la Nocerina se sont pliés aux exigences du préfet de police, mais, toujours est-il, qu’ils sont entrés sur la pelouse. Mais ils avaient préparé leur coup.

Dès la première minute de jeu, l’entraîneur de la Nocerina décidait d’effectuer ses trois remplacements. Puis, au fil des minutes, plusieurs joueurs du club simulaient des blessures. Or, avec les trois remplacements déjà effectués, la Nocerina se retrouvait d’abord à dix, puis neuf, puis huit… jusqu’à la cinquième blessure d’un joueur de la Nocerina, forçant l’arbitre à arrêter le match dès la 21ème minute de jeu.

Le préfet de Salerno a déjà annoncé l’ouverture d’une enquête pour identifier les tifosi auteurs de menaces de mort. En attendant, le foot italien a montré une nouvelle fois qu’il ne savait pas vivre sans excès…

Eurosport – mes articles de septembre-octobre

Voici certains des articles publiés sur Eurosport.fr lors des deux derniers mois.

– Prandelli ou l’impossible succession

– Serie A Inter-Juve, la rivalité infinie

– Portrait de Maurizio Zamparini, l’homme qui vient de virer Gennaro Gattuso

– Le Milan Lab ne fait plus fantasmer personne

– Inter Milan : Mazzarri, ce sergent qui a mis l’Inter au pas

– Les dix commandements de Rudi Garcia à la Roma

– Serie A, 7e journée : un menu trois étoiles

– Italie – Francesco Totti de retour en équipe d’Italie ?

– Les 5 actes de Prandelli qui ont réconcilié l’Italie et ses footballeurs

– AS Rome – Naples, la revanche de l’Italie du Sud

On ne reconnaît pas la Juventus Turin