La Juventus Turin de plus en plus autoritaire, Lazio – Naples passionnant

La Juve était tout simplement trop forte pour la Viola. Le constat est signé Vincenzo Montella et est partagé par tous ceux qui ont regardé la rencontre samedi soir. La Juve a maîtrisé le match de A à Z et, hormis une frayeur sur un tir de Jovetic en début de match, n’a pas tremblé un instant face à une équipe de la Fiorentina empruntée, sans idée et particulièrement fébrile (2-0). Pendant tout le match, les attaquants et Vidal ont mis la pression sur David Pizarro, par qui passent tous les ballons de la Viola, et ont réussi à casser le schéma de jeu florentin. Arturo Vidal a été énorme et a sans doute réalisé son meilleur match depuis des semaines. Idéal à l’entame de la phase à élimination de la Ligue des champions. Côté Fiorentina, Roncaglia, Savic et Rodriguez ont réalisé un très mauvais match.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 11 février 2013

Parme : à la recherche du temps perdu

Parme, c’est un peu l’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf. Le club s’est construit une équipe compétitive à coup de millions, grâce au rachat du club par le géant Parmalat au début des années 90. Cette même société, au cœur du plus grand scandale financier italien de l’époque moderne, a aussi contribué à la perte du club, qui n’avait plus de mécène pour éponger ses dettes. Sportivement et économiquement, le club s’en est remis et s’est juré de ne plus recommencer les mêmes erreurs. Adieu le clinquant et tout ce qui brille. À Parme, on veut des joueurs combatifs dans une équipe que l’on saupoudre de jeunes talents chaque année, afin de ne pas viser que le court terme.

Parme s’attend déjà à un été chargé. Dans les bureaux des dirigeants du club, on s’attelle à trouver la bonne stratégie pour contrer les offres des grands clubs qui arriveront pour certains joueurs, à commencer par Ishak Belfodil, auteur de prestations solides et qui intéresse déjà des clubs aussi prestigieux que la Juve et l’Inter. L’ancien attaquant lyonnais, à travers des interviews données dans les derniers jours de janvier, laisse entendre qu’il ne voit pas plus loin que juin et qu’il se voit bien dans un plus grand club l’année prochaine.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 12 février 2013

Débrief de la 24ème journée de Série A

La Juve était tout simplement trop forte pour la Viola. Le constat est signé Vincenzo Montella et est partagé par tous ceux qui ont regardé la rencontre samedi soir. La Juve a maîtrisé le match de A à Z et, hormis une frayeur sur un tir de Jovetic en début de match, n’a pas tremblé un instant face à une équipe de la Fiorentina empruntée, sans idée et particulièrement fébrile (2-0). Pendant tout le match, les attaquants et Vidal ont mis la pression sur David Pizarro, par qui passent tous les ballons de la Viola, et ont réussi à casser le schéma de jeu florentin. Arturo Vidal a été énorme et a sans doute réalisé son meilleur match depuis des semaines. Idéal à l’entame de la phase à élimination de la Ligue des champions. Côté Fiorentina, Roncaglia, Savic et Rodriguez ont réalisé un très mauvais match.

Pour trouver trace d’un minimum de suspense, il fallait se rendre dans la capitale italienne où la Lazio recevait Naples, dans le choc des poursuivants.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 10 février 2013

Mercato : La Serie A lâche la bride

Le mercato italien a encore été plus fort que la crise économique. Malgré la cure d’austérité annoncée par les présidents, ceux-ci ont remis la main au portefeuille dans l’euphorie ambiante liée au traditionnel marché des transferts. De nombreux clubs ont réalisé des transferts importants, écartant la thèse d’un « marché de réparation » que l’on entend chaque année. Entre les gros coups, les bonnes idées des petits clubs, les machines à transfert dignes des bourses mondiales et les transferts anticipés pour l’avenir, voici un petit panorama de l’activité économique et sportive italiennes du mois de janvier.

Les transferts importants

À tout seigneur tout honneur, commençons par la Juventus, championne d’Italie en titre et actuel leader de la Serie A. Je le répète en boucle depuis cet été : la Juve cherche un attaquant. Pas n’importe quel attaquant : un tueur, un renard des surfaces, celui qui vous met au moins vingt buts par saison.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 01 février 2013

Zeman-Roma : chambre à part !

Les histoires d’amour finissent toujours mal. La première, en 1999, avait conduit au licenciement de Zeman de la Roma, après deux saisons pleines de passion, de spectacle, de matchs historiques et d’un jeu offensif de toute beauté. Quand la Roma et Zdenek Zeman ont décidé de revivre une deuxième histoire d’amour l’été dernier, les risques d’une deuxième rupture étaient grands. Si le couple se laisse encore une nouvelle chance, après une double réunion ce mardi, Zeman et la Roma font désormais chambre à part.

À la veille du match à Bologne dimanche dernier, Zdenek Zeman tient sa traditionnelle conférence de presse où le ton monocorde de l’entraîneur cache, comme d’habitude, quelques piques lancées à droite et à gauche. Sauf que là, le Mister va plus loin et attaque ses dirigeants sur le thème du règlement interne. En effet, selon Zeman, les joueurs ne sont pas bien encadrés, ne savent pas ce qu’ils ont le droit de faire ou pas (comme Stekelenburg au cours de l’interview dans laquelle il critique son entraîneur et son concurrent direct), et se laissent vivre, affichant un état d’esprit collectif tout relatif, qui explique sans doute l’irrégularité chronique de ce club depuis quatre ans.

Lire la suite de l’article sur « Euro-visions » – d’Eurosport.fr
Article publié le 31 janvier 2013